Rebecca Marder (Jury longs métrages)

Rebecca Marder fait ses premiers pas d’actrice dès l’âge de cinq ans. Elle joue notamment dans Demandez la permission aux enfants, ou encore dans La Rafle, et décroche en 2011 le prix du Meilleur Espoir Féminin au Festival de la Fiction TV La Rochelle pour son interprétation du rôle-titre dans le téléfilm Arte Emma d’Alain Tasma.

Après s’être formée au Conservatoire du 13e arrondissement de Paris puis au Théâtre National de Strasbourg, elle intègre la Comédie-Française en juin 2015, devenant ainsi la plus jeune pensionnaire de la troupe depuis Isabelle Adjani. Durant sept années elle y enchaîne les rôles, s’illustrant aussi bien dans des créations que dans des pièces du répertoire classique ou contemporain.

Rebecca Marder poursuit en parallèle son parcours au cinéma et à la télévision et tourne en 2018 aux côtés de Fabrice Luchini et Leïla Bekhti dans Un homme pressé et sous la direction de Philippe Faucon dans la mini-série Fiertés pour Arte. L’année suivante, elle est à l’affiche de Deux Moi de Cédric Klapisch, avant d’incarner la fille d’Isabelle Huppert dans La Daronne de Jean-Paul Salomé. En 2020, elle participe au premier film de Suzanne Lindon Seize Printemps et Arnaud Desplechin lui confie un rôle dans Tromperie.
La même année, Sandrine Kiberlain lui offre le rôle-titre de son film Une jeune fille qui va bien. Elle y incarne Irène, une jeune femme juive qui prépare le concours du Conservatoire sous l’Occupation. D’une grâce infinie, le film est présenté en séance spéciale à la Semaine de la Critique lors du dernier Festival de Cannes et sort en salles en janvier 2022. À ce premier rôle éclatant vient s’ajouter celui de Simone, le voyage du siècle, le biopic très attendu d’Olivier Dahan sur Simone Veil, dans lequel Rebecca Marder incarne l’illustre femme politique, de 15 à 37 ans. Rebecca Marder poursuit son envol cinématographique avec le thriller politique De grandes espérances signé Sylvain Desclous, dans lequel elle tiendra de nouveau le haut de l’affiche aux côtés de Benjamin Lavernhe et Emmanuelle Bercot. On la retrouvera très prochainement en jeune chanteuse dans Les Goûts et les couleurs de Michel Leclerc, et dans La Grande Magie, une comédie musicale dans la France des années 1920 réalisée par Noémie Lvovsky.

Les partenaires du festival

  • maison-dulac-cinema
  • Publicis Groupe
  • LOGO DRUGSTORE
  • logo-banque-transatlantique-luxembourg
  • Logo Audiens
  • air france
  • Galeries Lafayette
  • hotelvernet_2019
  • hotel_panache
  • rosa_bonheur
  • acid
  • villedeparis
  • metrobus
  • aiways
  • France TV
  • logo_telerama_2021
  • KONBINI
  • ALLOCINE
  • Web Premiere
  • Web Le film Francais
  • logo_senscritique
  • Web Society
  • France Cu
  • Web See tickets
  • logo_officetourismeparis
  • Web Tsugi
  • Logo Paris Jtm
  • alliance_francaise_idf
  • logo_lif
  • american-library
  • logo_mairie8eme
  • quefaireàparis
  • publicis_cinémas
  • le_lincoln
  • le_balzac
  • gaumont
  • logo_ugc
  • Web Gramms
  • Web Ginger
  • Maison Brasson
  • logo_cafecaron
  • Web La Parisienne
  • logo_virgniet
  • caveàfilms
  • joa_paris
  • Vinyl Factory
  • Freakshow
  • Antoinette
  • Logo Phéline
  • logo_davines_2019
  • Sisley
  • baubo
  • titrafilm_logo
  • Yamaha
  • Logo Essec