• Ardenza
Compétition - Longs métrages indépendants français
Ardenza
Daniela de Felice
Essai, documentaire | France | 2022 | 1h07
Date & Heure
Salle
VERSION
20:30 - dim. 26 juin 2022
Le Balzac - Salle 2
VOSTEN
18:00 - lun. 27 juin 2022
Le Balzac - Salle 2
VOSTEN
SYNOPSIS

Témoignage d'une émancipation sensuelle et d'un engagement politique, dans l'Italie des années 90. Une jeune femme se déplace, se cogne, souffre et jouit. Son récit est parsemé de rencontres et de moments éphémères et grisants. Elle raconte sa trajectoire incandescente à travers le désir et les corps. Le film déploie l'énergie sensuelle d'un moment de la vie qui résiste et vibre encore. À l'arrière-plan, l'Italie s'apprête à porter au pouvoir Forza Italia et les affrontements entre gauche et extrême droite sont de plus en plus tendus.

Le mot de la programmation

"Tandis que son corps capitule, une jeune femme italienne navigue dans l’ardeur (ardenza) réconfortante de ses souvenirs. Face à l’immobilisme du présent, elle invoque l’exaltation enivrante de son adolescence dans l’Italie des années 1990. Pour Daniela de Felice, la beauté de sa jeunesse réside dans une candeur héroïque qui amène à considérer que le risque est le seul territoire possible de l’existence. Alors que la conservatrice Forza Italia de Silvio Berlusconi s’apprête à prendre le pouvoir, l’éveil concomitant du désir et d’une conscience politique allume un brasier chez une jeunesse dont le souffle anarchiste réveille un pays alors endormi. Dans Ardenza, la mémoire se compose à la fois d’une réminiscence sensorielle, suggérée par un délicat et évanescent travail sonore, et d’une rétrospection, verbalisée en voix off, prônant une nostalgie de l’engagement politique (et de sa ferveur utopique). Figurée par l’aquarelle, l’incandescence du souvenir trouve une résonance dans l’âpreté de la plume qui en dessine ses contours. L’encre immortalise le désir révolutionnaire d’une femme purement fidèle à sa propre sensualité."

Robin Miranda das Neves – Préselectionneur

À PROPOS DU REALISATEUR

Daniela de FeliceDaniela de Felice est née à Milan en 1976. Elle grandit en Italie où elle étudie le dessin et l'histoire de l'art, puis à 17 ans, elle part à Bruxelles pour étudier la « Narration Visuelle » à l'ERG. C'est ici qu'elle réalise un premier film qui sera remarqué dans de nombreux festivals. Elle revient en Italie et travaille au sein de Fabrica Cinema. Parallèlement à son travail de réalisation, Daniela de Felice est aussi monteuse.

Première parisienne
Année : 2022
Pays : France
Durée : 1h07
Langue : Français (sous-titré anglais)
Couleur : -
Pour les porteurs de Pass, la réservation des séances se fait directement en caisse des cinémas après retrait du Pass au bureau des accréditations

RÉSA LE BALZAC

Les partenaires du festival

  • maison-dulac-cinema
  • Publicis Groupe
  • LOGO DRUGSTORE
  • logo-banque-transatlantique-luxembourg
  • Logo Audiens
  • air france
  • Sisley
  • Galeries Lafayette
  • hotelvernet_2019
  • hotel_panache
  • rosa_bonheur
  • acid
  • villedeparis
  • metrobus
  • aiways
  • France TV
  • logo_telerama_2021
  • KONBINI
  • ALLOCINE
  • Web Premiere
  • Web Le film Francais
  • logo_senscritique
  • Web Society
  • France Cu
  • Web See tickets
  • logo_officetourismeparis
  • Web Tsugi
  • Logo Paris Jtm
  • alliance_francaise_idf
  • logo_lif
  • american-library
  • logo_mairie8eme
  • quefaireàparis
  • publicis_cinémas
  • le_lincoln
  • le_balzac
  • gaumont
  • logo_ugc
  • Web Gramms
  • Web Ginger
  • sip_sap
  • joyce
  • Maison Brasson
  • logo_cafecaron
  • Web La Parisienne
  • logo_virgniet
  • caveàfilms
  • joa_paris
  • Vinyl Factory
  • Freakshow
  • Logo Fabrique Antoinette
  • Logo Phéline
  • logo_davines_2019
  • baubo
  • titrafilm_logo
  • Yamaha
  • Logo Essec
  • Logo Arc de triomphe
  • logo_osmane