Nine Antico (Jury courts métrages)

Nine AnticoNée le 23 septembre 1981 en Seine-Saint-Denis, Nine Antico échoue aux concours d’écoles d’art et travaille dans l’audiovisuel. Mais passionnée de musique et de dessin, elle crée son propre fanzine : Rock This Way et collabore pour diverses revues et magazines (Discobabel, Minimum Rock’n’Roll, Nova MagazineTrax, et Muteen). Elle expose à la galerie Art’s Factory, qui publie un recueil de dessins, dans la collection de cahiers Dans la marge.

Après la publication de son premier livre en 2008, Le Goût du paradis (paru chez Ego comme X puis ressorti aux Requins Marteaux) qui retrace son adolescence dans les années 90, elle arrête les petits boulots et se consacre à Coney Island Baby (L’Association), biographie croisée et librement inspirée de la pin-up Bettie Page et de l’actrice porno Linda Lovelace alias Gorge profonde. S’ensuivront chez Glénat, Girls don’t cry puis Tonight (2010 et 2012, Glénat) et la bande dessinée érotique I love Alice (2012, collection BD Cul, les Requins Marteaux). Avec son diptyque Autel California, publié en deux tomes à L’Association (2014 et 2016), elle s’inspire cette fois de la plus célèbre des groupies, Pamela Des Barres, pour relire l’histoire du rock’n’roll dans ses excès, ses fulgurances et ses désenchantements dans l’Amérique des sixties. En avril 2017, paraît America (Glénat), suite des aventures de Sophie et ses copines, en (cartonnés) couleurs, qui sera suivi de Maléfiques (L’Association) huis clos d’une bande de filles décomplexées à l’avant-goût de confinement, partiellement prépublié par La Matinale du Monde.fr. Son livre pour enfant, Nous étions dix paraît en 2018 chez Albin Michel Jeunesse, deuxième ouvrage dans cette catégorie après le livre objet Quatre Filles, en 2012.

Elle écrit ensuite le scénario d’Il était 2 fois Arthur, servi par le dessin de Grégoire Carlé, sur les trajectoires de Jack Johnson et d’Arthur Cravan (paru en 2019, Aire Libre/Dupuis).

Après deux courts métrages, Tonite (adapté d’un chapitre de sa BD parue chez Glénat) produit par Sombrero, et Dernier Round (documentaire autoproduit sur une apprentie boxeuse), elle s’attelle à la réalisation de son premier long métrage : Playlist une comédie en noir et blanc avec Sara Forestier et Laetitia Dosch, qui sort en salle en juin 2021.
Aujourd’hui, elle écrit un nouveau long métrage. Sa prochaine bande dessinée, Madones et putains, sortira chez Dupuis en janvier 2023, en même temps qu’un nouvel opus pour la collection BD Cul, où elle sera au scénario, sur le dessin d’Amina Bouajila.

Les partenaires du festival

  • maison-dulac-cinema
  • Publicis Groupe
  • LOGO DRUGSTORE
  • logo-banque-transatlantique-luxembourg
  • Logo Audiens
  • air france
  • Galeries Lafayette
  • hotelvernet_2019
  • hotel_panache
  • rosa_bonheur
  • acid
  • villedeparis
  • metrobus
  • aiways
  • France TV
  • logo_telerama_2021
  • KONBINI
  • ALLOCINE
  • Web Premiere
  • Web Le film Francais
  • logo_senscritique
  • Web Society
  • France Cu
  • Web See tickets
  • logo_officetourismeparis
  • Web Tsugi
  • Logo Paris Jtm
  • alliance_francaise_idf
  • logo_lif
  • american-library
  • logo_mairie8eme
  • quefaireàparis
  • publicis_cinémas
  • le_lincoln
  • le_balzac
  • gaumont
  • logo_ugc
  • Web Gramms
  • Web Ginger
  • Maison Brasson
  • logo_cafecaron
  • Web La Parisienne
  • logo_virgniet
  • caveàfilms
  • joa_paris
  • Vinyl Factory
  • Freakshow
  • Antoinette
  • Logo Phéline
  • logo_davines_2019
  • Sisley
  • baubo
  • titrafilm_logo
  • Yamaha
  • Logo Essec